Vous êtes ici : Accueil > Vie de la ville > Consultations citoyennes

Consultations citoyennes

CONSULTATION CITOYENNE

« C’est le parti pris pour une nouvelle forme de relation entre les citoyens et leurs élus. Co-construire et d’innover pour la  démocratie locale. Permettre à tous d’accéder à une citoyenneté active,  y compris les plus jeunes, les résidents étrangers, les personnes éloignées de la décision publique. Il s’agit de  recenser la manière dont les habitant-e-s  peuvent être à l’initiative de projets  et participer activement à la vie de notre ville. Le résultat de cette consultation  donnera des outils de dialogue, de participation et de concertation  que les berruyers souhaitent pour  exercer leur citoyenneté  à BOURGES ! »

Alain BOUQUIN, Maire-Adjoint à la Citoyenneté et à la Démocratie directe

 

 

RESTITUTION DES PREMIERES ASSISES DE LA PARTICIPATION CITOYENNE

La Ville de Bourges a organisé le 20 Mars dernier, les Assises de la participation citoyenne. Les participants répartis en 6 groupes ont échangé sur la thématique de leur choix.

Soutenir, promouvoir et accompagner les initiatives citoyennes et associatives

Les participants à cet atelier ont montré une forte volonté de récolter, par différents procédés, les bonnes idées citoyennes. La problématique qui en ressort est d’aller chercher l’idée là où elle n’est pas ou que peu entendue. Pour cela il s’agit de :

  • Multiplier les lieux et les cibles : l’objectif est notamment de toucher les plus jeunes citoyens tels que les étudiants en se rapprochant par exemple des lieux d’enseignements.
  • Utiliser des outils déjà à disposition en les développant, tel que l’application Castor +.
  • Valoriser les projets et les porteurs de ces projets.
  • Développer l’information et la communication autour des initiatives de chacun
  • Créer du lien entre les différents citoyens pour faciliter l’accompagnement et l’aboutissement des projets : élus, services municipaux, habitants, acteurs économiques, culturels, sportifs etc.

EN RÉSUMÉ : Aller chercher les bonnes idées et ne pas se contenter d’attendre qu’elles se présentent.  Valoriser les projets et leurs porteurs. Créer du lien entre chaque acteur dans le but de faciliter le développement des initiatives citoyennes et associatives.

Conseils de quartier

L’enjeu de cet atelier était de déterminer le rôle et le fonctionnement des conseils de quartier. Les réflexions des participants se sont portées sur :

  • Le développement de la proximité entre les habitants, le conseil de quartier et le lien inter quartier : cela passe par la mise en place d‘événement fédérateur ainsi qu’une communication plus systématique.
  • La volonté de se saisir de sujet à l’échelle du quartier davantage qu’à l’échelle de la ville.
  • Un accompagnement de la part de la municipalité qui prendrait la forme de formation sur le fonctionnement de l’administration territoriale. Dans le but de comprendre l’organisation d’une ville, les enjeux et les relations avec les services de la Ville.

EN RÉSUMÉ : Un réel besoin de développer le lien social entre les habitants et entre les conseils de quartier s’est dégager lors des échanges entre les participants. Le conseil de quartier est une instance de participation locale et doit se saisir de sujet en rapport avec les problématiques de cette échelle. Connaître l’environnement dans lequel ils évoluent, le fonctionnement d’une collectivité, ses compétences et ses enjeux. 

Faciliter le dialogue citoyen et favoriser l’expression des citoyens

L’enjeu de cet atelier est de déterminer des pistes d’amélioration du dialogue citoyen par le biais d’outils ou de messages adaptés.  Les participants se sont exprimés sur leur volonté de :

  • Repenser le message pour garantir sa compréhension et son adaptation à tous les publics. Pour cela nombres d’entre eux ont évoqué la sollicitation des associations comme intermédiaire.
  • Appréhender la problématique culturelle dans son ensemble. Et inclure toutes les diversités culturelles présente sur le territoire berruyer.
  • Aller vers est également synonyme de « se faire connaître et reconnaître ». Pour cela l’élu à un rôle à jouer dans cette démarche d’aller vers les citoyens. Venir à leur rencontre dans tous les moments de vie des citoyens.
  • Parallèlement, aller vers c’est également rendre accessible le processus démocratique au plus grand nombre.
  • Développer des formes ludiques dans le but d’intéressé et de former les citoyens à l’éducation civique. Pour qu’à terme, ces derniers puissent collectivement ou individuellement s’en emparer.

EN RÉSUMÉ : Un message plus adapté à tous types de publics par le biais d’une vulgarisation de la chose publique ou d’une simplification de ce dernier. La ville est un lieu cosmopolite où il est important de prendre en compte toutes ses diversités et cela doit se ressentir dans le message diffusé. L’élu à un rôle à jouer dans cette volonté de favoriser le dialogue citoyen en étant porteur de la démarche par sa proximité et son écoute. Intéresser les citoyens c’est également rendre plus accessible la chose publique et leur rôle d’acteur de la démocratie en les formant.

Mettre en place un budget participatif

Cet atelier avait pour objectif de définir le fonctionnement du budget participatif dans la collectivité berruyère et le rôle de chaque acteur. Qu’il s’agisse des élus, des citoyens et agents de la Ville de Bourges.

Les objectifs du budget participatif sont les suivants :

  • Soutenir les projets citoyens
  • Créer une dynamique collective en valorisant l’expertise de vie des habitants et leurs idées citoyennes.
  • Accompagner l’émergence d’un projet, permettre de mieux comprendre les compétences municipales et le fonctionnement institutionnel.

Les participants à cet atelier ont donc échangé sur leur vision du budget participatif et sur les aspects plus méconnus de ce dernier. Les réflexions se sont portées sur :

  • Le développement de l’information concernant le dispositif de budget participatif de la part des élus : son fonctionnement, ses limites, son rôle
  • Le travail collectif, des projets qui émanent des citoyens par le biais du budget participatif : une co-construction des projets avec les agents, les élus et les citoyens en amont et en aval des projets citoyens proposés.
  • Une communication plus adaptée aux citoyens sur le budget le budget municipal, ses principes et sa traduction concrète en services publics.
  • Le fait d’être porteur d’innovations

EN RÉSUMÉ : Impliquer davantage le citoyen au sein de sa collectivité par le biais d’une communication adaptée à tous sur le budget municipal. Définir et informer les habitants sur le cadre du budget participatif : son rôle, ses modalités de fonctionnement et de concrétisation. Favoriser le travail collectif entre les citoyens, les élus et les agents par l’expertise de chacun. 

Participer à l’éducation à la citoyenneté

Les objectifs de cette thématique sont de former et informer les habitants aux valeurs de la République et eux principes démocratiques. Encourager la civilité et le civisme ou encore renforcer le pouvoir d’agir et la responsabilité de chacun.

Les réflexions des participants à cet ateliers se sont tournés vers :

  • Participer au renforcement du lien social entre les citoyens. L’éducation à la citoyenneté permet de responsabiliser chaque citoyen aux enjeux de l’environnement dans lequel ils évoluent : la ville.
  • La transmission, plus de l’éducation doit concerner tous les citoyens, des plus jeunes aux plus âgés. Pour cela il faut savoir concerner les citoyens les plus éloignés de la chose citoyenne.
  • L’organisation de rencontre est essentielle pour échanger et transmettre entre citoyens.
  • S’appuyer et engager le dialogue dès le plus jeune âge. Véritable relais au sein de leur cercle de vie, les plus jeunes ont un rôle à jouer dans le développement de la citoyenneté.

EN RÉSUMÉ : Pour nombre de participants la transmission est vectrice de civisme et de civilité. Cela permettrait également d’éviter et de réduire le rejet d’un certain nombre de la chose citoyenne. Développer une culture de l’engagement en y intégrant à part entière les associations présentes sur le territoire berruyer.  Enfin le véritable objectif est la mransmettre aux plus jeunes, aux futurs citoyens de demain par le biais de d’outils, de langages ou d’événements qu’ils comprennent.

Installer une assemblée citoyenne

Cet atelier avait pour objectif de déterminer les conditions de mise en place de l’Assemblée citoyenne, son rôle et ses vocations. Ce qui ressort de cet atelier est la volonté de :

  • Proposer une Assemblée citoyenne mixte, dans le sens où certains citoyens seront tirés au sort, et d’autres pourront participer à cette instance sur la base du volontariat.
  • Définir un périmètre d’action clair et un pouvoir de décision en lien avec le conseil de quartier. Une assemblée qui soit une interface entre le conseil municipal, les habitants et les conseils de quartier.
  • Faire de l’Assemblée citoyenne un espace d’échange, d’écoute et d’intermédiaire entre les citoyens et les élus.
  • Organiser cette instance en commission pour travailler sur des sujets de la ville tels qu’est organisé le conseil municipal.
  • Former les membres de l’Assemblée, afin qu’ils puissent être davantage à l’aise avec la chose publique et les accompagner par des agents ou élus de la Ville.

EN RÉSUMÉ : Lorsqu’on évoque cette instance de participation qu’est l’Assemblée citoyenne, nombre de participant s’interroge sur le rôle donné à cette dernière. Outre son rôle, c’est également celui de ses membres qui questionne. Une Assemblée Citoyenne oui, mais avec des membres compétents sur la chose publique par le biais de formation. Une véritable interface entre toutes les instances existantes, un véritable relais citoyen à l’échelle du territoire berruyer.

RESTITUTION DE LA CONSULTATION CITOYENNE

Pendant un mois, du 20 Janvier au 20 Février la Ville de Bourges a organisé une consultation citoyenne. Mais qu’en est-il ? Un retour s’impose !

La consultation en chiffre c’est :

  • 1 mois de consultation (20 Janvier au 20 Février)
  • 1 milliers de participation
  • Un niveau de confiance à 95% (selon la norme des statistiques, à partir de 660 réponses le niveau de confiance est de 95%)
  • 57% de femmes et 40% d’hommes ont participé
  • 71% de répondants ont entre 26 et 65 ans
  • 97% des répondants habitent Bourges
  • 5% : Quartier Asnières
  • 10 % : Quartier Chancellerie-Gibjoncs-Moulon
  • 11% : Quartier Charlet-Pignoux-Lahitolle-Sembat
  • 17% : Quartier Aéroport-Vauvert-Pierrelay-Pissevieille
  • 24% : Quartier Val d’Auron-Hameau de Gionne-Mazières-Pijolins
  • 32% : Quartier Centre-Ville

Les formes de participation des acteurs :

Les participants avaient 3 choix à faire parmi les différentes propositions (cf édition Nouvelle de Bourges du mois de Février pour retrouver l’intégralité du questionnaire).

A la question : Comment participez-vous à la vie de votre ville ?

Les 3 réponses majoritaires sont :

  • Le vote à  86 % :
  • La participation aux manifestations locales (fêtes de quartier, conférences, événements sportifs …) à 59%
  • Le bénévolat au sein d’une association à 34%

Des citoyens consultables sur tous les sujets qui les concernent et selon leurs souhaits :

Les participants avaient une réponse unique à donner parmi les différentes propositions (cf édition Nouvelle de Bourges du mois de Février pour retrouver l’intégralité du questionnaire).

A la question : Estimez-vous que développer la participation citoyenne soit utile ?

La réponse majoritaire est :

  • « Oui, les citoyens doivent pouvoir s’exprimer sur les sujets qui les concernent directement » à 45%

Une participation pour adapter la politique publique et les projets de la ville :

Les participants avaient 3 choix à faire parmi les différentes propositions (cf édition Nouvelle de Bourges du mois de Février pour retrouver l’intégralité du questionnaire).

A la question : Pourquoi développer la participation citoyenne sur Bourges

Les 3 réponses majoritaires sont :

  • « Pour adapter les politiques publiques aux besoins des habitants » à 63%
  • « Pour construire des équipements et aménagements plus pertinents » à 31% :
  • « Pour améliorer les services publics » à 29%

La consultation et l’information pour donner la parole :

Les participants devaient classer les différentes propositions de 1 à 10 selon l’ordre d’importance (cf édition Nouvelle de Bourges du mois de Février pour retrouver l’intégralité du questionnaire).

A la question : Comment donner la parole aux citoyens ?

La réponse ayant obtenu la première place au classement est : « En consultant les citoyens avant de décider au Conseil municipal ».

La réponse ayant obtenu la dernière place au classement est : « En finançant les projets citoyens »

Les moyens classiques plébiscités et les outils numériques gagnent du terrain :

Les participants avaient 3 choix à faire parmi les différentes propositions (cf édition Nouvelle de Bourges du mois de Février pour retrouver l’intégralité du questionnaire).

A la question : Quels moyens vous semblent les plus pertinents pour informer les habitants ?

Les 3 réponses majoritaires sont :

  • Le bulletin municipal : Les Nouvelles de Bourges
  • La presse régionale
  • L’affichage

Ordre d’importance des acteurs de la participation :

Les participants devaient classer les différentes propositions de 1 à 5 selon l’ordre d’importance (cf édition Nouvelle de Bourges du mois de Février pour retrouver l’intégralité du questionnaire).

Les acteurs ayant obtenus une note de 5/5 sont :

  • Les élus
  • Les habitants

Les acteurs ayant obtenus une note de 1/5 sont :

  • Les collectifs

Classement des thèmes de participation :

Les participants avaient 5 choix à faire parmi les différentes propositions (cf édition Nouvelle de Bourges du mois de Février pour retrouver l’intégralité du questionnaire).

A la question : Selon vous, quels sont les sujets sur lesquels les citoyens doivent être associés ?

Les 5 réponses majoritaires sont :

  • L’urbanisme
  • Les solidarités
  • L’éducation
  • La vie de quartier
  • La culture

Des acteurs volontaires disposés à participer aux les instances mais qui disposent de peu de temps :

Les participants avaient 1 choix à faire parmi les différentes propositions (cf édition Nouvelle de Bourges du mois de Février pour retrouver l’intégralité du questionnaire).

A la question : Personnellement, souhaitez-vous participer à la citoyenne de Bourges ?

La réponse majoritaire est :

 « Oui mais occasionnellement » à 51%

EN RÉSUMÉ :

Pour construire une culture de la participation citoyenne sur Bourges :

  • Cette démarche de consultation a vocation à cerner les attentes et les pré requis nécessaires pour installer des dispositifs qui renforceront la participation citoyenne sur Bourges.
  • Les Berruyer.e.s rappellent que les élus, les agents, les habitants, les associations et les entreprises, portent des intérêts communs en faveur de la ville et de leur cadre de vie.
  • La participation des publics (citoyens, associations, entreprises, agents, élus) apparait comme nécessaire pour porter des projets qui répondent à l’intérêt général.
  • L’objectif affiché par les participants n’est pas de bloquer les modalités d’action de l’exécutif, mais de rendre l'exécution des politiques de la ville plus adaptées aux spécificités de tous les territoires, de tous les habitants et de tous les acteurs.
  • Si les élus sont considérés comme les garants de l’intérêt général et les décideurs finaux, les citoyens par leurs usages, leurs réalités favorisent la pertinence et l’ajustement des décisions et politiques locales.

[La participation citoyenne est vue comme le point départ d’une politique publique efficace et le déploiement de projets pertinents]

Les citoyens qui se sont exprimés au travers de cette consultation évoquent certains principes pour favoriser une participation active, concernée et utile des acteurs :

  • L’accès à l’information et la multiplication des moyens d’information,
  • La clarté des messages et leur adaptation à tous les publics,
  • La compréhension des fonctionnements et des rôles des collectivités, des administrations et des acteurs,
  • Le discernement du modèle de gouvernance et du circuit de prises de décisions compris,
  • La transparence dans la mise à disposition des informations,
  • La prise en compte des réalités et des besoins réels des habitants et de la ville
  • La proximité et l’échange direct avec les habitants permet de garantir une politique plus efficace - Contrer la défiance envers les politiques

[L’ensemble de ses principes ont vocation à animer et développer la confiance et renforcer la contribution des citoyens à la vie de la commune.]