Vous êtes ici : Accueil > Culture > Musées > La Nuit Européenne des Musées

La Nuit Européenne des Musées

La Nuit européenne des Musées se déroulera cette année le 14 mai 2022 de 20h à minuit. Pour clôturer la journée anniversaire des 30 ans de la première inscription de notre cathédrale au patrimoine mondial de l’UNESCO ainsi que des 30 ans de son obtention du label Ville d’Art et d’Histoire, la Ville de Bourges proposera un programme riche et varié pour la Nuit européenne des Musées à Bourges. La soirée se déroulera de 20h à minuit sur deux sites : le musée Estève et l’Hôtel Lallemant.

Au programme :

Au musée Estève
A partir de 20h, le musée est ouvert en visite libre.
Parallèlement, plusieurs événements sont proposés au public :

Salle du rez-de-chaussée
Concert de jazz

20h30 et 21h30 (deux sessions de 30 minutes)

Galerie Lejuge
« Autour des Indélicats : regards croisés sur la colonisation »

Ce printemps, le service musées et patrimoine historique a choisi de proposer le commissariat d’une exposition à une étudiante en 2e année de D.U.T. Carrières sociales – Gestion urbaine à l’IUT de Bourges, Lucie Sejourné, dans le cadre d’un stage de 2 mois. Le principe : choisir, dans les collections du musée Estève, des gravures créées en 1933 par le groupe Les Indélicats sur les thèmes de l’esclavage et de la colonisation et les faire entrer en dialogue avec d’autres œuvres conservées dans les collections des musées de Bourges.

L’exposition présente le travail de 11 des artistes du groupe Les Indélicats : André Trèves, M. Lerouillé, Gisèle Delsinne, Adrien Camuro, Marcel Debardieux, Falck, Louis Feron, Lambert, Georges Ort, Huybrechts, Gabriel Robin et bien sûr Maurice Estève. Le choix de la commissaire de l’exposition a été de confronter les images volontairement provocatrices des Indélicats dénonçant sous différents aspects la colonisation et l’esclavage avec l’iconographie d’une autre mythologie, celle des révolutions de 1789 et de 1848 : comment une nation, un peuple, qui a autant aspiré à la liberté et à l’égalité, a-t-elle pu faire le choix d’exploiter et d’asservir d’autres peuples, y compris sous couvert de mission civilisatrice ? L’exposition est également l’occasion de diffuser deux courts-métrages iconiques de la lutte anti-colonialiste : « Afrique 50 » de René Vautier et « Les statues meurent aussi » de Chris Marker, Alain Resnais et Ghislain Cloquet, longtemps censurés. Deux visites commentées de l’exposition seront proposées à 21h et 22h (30 minutes).

Salles du 1er étage
« La Classe, l’œuvre !»

Depuis 2013, les ministères de la Culture et de l'Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports proposent un dispositif intitulé "La classe, l'œuvre!" qui invite des scolaires à s'approprier une œuvre ou un parcours artistique pour le restituer au public.

Le musée Estève participe régulièrement à cette opération. Cette année, ce sont 16 élèves de seconde CAP PAR (peintre applicateur de revêtement) du lycée des métiers du bâtiment Jean de Berry qui relèvent le défi, autour de la thématique « Le chef d’œuvre ».

Après avoir découvert et analysé l’univers artistique de Maurice Estève, les harmonies chromatiques, les effets de surfaces…, les élèves ont conçu et réalisé des panneaux de paravents qui seront exposés et qu’ils présenteront aux visiteurs tout au long de la soirée.

Dans la cour du musée

Durant toute la soirée, les visiteurs pourront profiter de la cour et de son architecture, tout en buvant un verre proposé par un coffee-truck, et pourquoi pas, en participant à la première édition du Grand Défi des Echevins ! Un tournoi échevelé de möllky (les célébrissimes quilles finlandaises !), ouvert à toutes et tous, petits et grands, à la bonne franquette ! (On avait bien pensé à une partie de robobrole, mais on n’a toujours pas trouvé le ballon…)

A l’Hôtel Lallemant
Dans la cour haute
Manta Drama –Partie 1 - Performance d’Anne Perbal (compagnie les Yeux Grands Fermés)

Chez Anne Perbal, c'est le lien poétique entre la danse et la sculpture qui est mis en avant. La chorégraphe se lance dans une performance dans laquelle son corps se déploie, s'étire, se contorsionne, mi-animal, mi-végétal. Les voiles, les tissus dont elle se drape, entrent dans sa démarche artistique.
Trois présentations de 10 minutes (20h30 – 21h30 – 22h30)

Dans l’ancien salon bleu
Mille et un contes d’une nuit

La conteuse Sophie Barron vous fait voyager dans les nuits d’Orient, aux confins du Moyen Age, avec un choix de poèmes et de récits exclusivement destiné au public adulte, et averti.
22h – durée 1h30 environ
Pour le confort de tous, le nombre de spectateurs est limité, l’accès se fera exceptionnellement sur réservation au 02 48 57 81 46, jusqu’au vendredi 13 mai 12h

Dans les salles de l’Hôtel Lallemant
Place au jeu !

Toute la soirée, le public pourra s’initier à différents jeux, en solitaire, à deux, en famille ou entre amis.

L’une des salles sera réservée à la grande carte de Bourges à colorier, un moment participatif où chacun et chacune pourra colorier le monument de son choix !!