Vous êtes ici : Accueil > Culture > Musées > Musée de l'Hôtel Lallemant > Exposition de Joël Alessandra "Autour des Voyages d’Ibn Battuta"

Exposition de Joël Alessandra "Autour des Voyages d’Ibn Battuta"

Programmée à l’origine que dans le cadre du festival Bulleberry, cette exposition devait seulement présenter des planches de bandes dessinées.
Avec comme objectif de longue date de proposer une exposition sur les liens entre l’Orient et l’Occident, il est apparu comme une évidence de compléter les dessins de Joël Alessandra avec des objets de nos collections évoquant l’Orient et l’Asie. L’auteur s’est d’ailleurs également prêté au jeu, pour compléter cette exposition, en fournissant ses carnets et croquis de voyages. Ce qui ne devait être au départ qu’une simple présentation de planches de bandes dessinées est dès lors, devenue une véritable exposition comportant des objets étonnants : un morceau de décor d’un temple de la cite interdite de Pékin, des chaussures chinoises en soie brodées, un manuscrit hébreu ainsi qu’un autre du Sri-Lanka...
Autant de trésors et plus encore, à découvrir jusqu’au 5 janvier à l’Hôtel Lallemant.

Un auteur-voyageur

Né à Marseille en 1967, Joël Alessandra est diplômé de l’école Boulle en architecture d’intérieur. De là, lui vient peut-être son goût pour le traitement de l’espace, les décors et les ambiances où nous plongent ses albums… à moins que ce ne soit de ses voyages dont il rapporte à chaque fois d’incroyables carnets…
Grand voyageur, Joël Alessandra se rend régulièrement à l’étranger et plus particulièrement en Afrique où il expose et intervient dans les institutions du réseau diplomatique français. Il a publié ses premières histoires en Italie dans la célèbre revue Il Grifo. Mais il réside aujourd’hui dans le Gard et ses albums, notamment ceux inspirés de ses voyages sont publiés en France. Parmi ses derniers, figurent plusieurs volumes autour de l’Afrique : Fierté de Fer (2008 - éditions Paquet), album de voyage sur le train djibouto-éthiopien, Retour du Tchad (2010 - La Boîte à Bulles) ou bien encore Abyssinie (2017 - éditions Paulsen).
En 2020, Les voyages d’Ibn Battùta aux éditions Dupuis (collection Aire libre), album adapté de la Rilha originale des voyages incroyables d’Ibn Battùta, juriste marocain du 14e siècle, est sa deuxième adaptation littéraire après Le Périple de Baldassare chez Casterman (2011, 2012 et 2013), une adaptation en trois tomes du roman d’Amin Maalouf, dont l’action se situe au Proche et Moyen-Orient.

Voyager à la fin du Moyen-Age

Achevé en 1356, à Fès, le Présent à ceux qui aiment à réfléchir sur les curiosités des villes et les merveilles des voyages, récit des périples d’Ibn Battuta durant près de trente ans, est l’oeuvre d’un lettré andalou, Ibn Guzayy. Le texte s’inscrit dans la tradition ancienne des Rilha, récits du voyage vers l’Orient, bien souvent en lien avec les pèlerinages à la Mecque.
Si les mentions de différentes contrées du monde se découvrent dans des ouvrages plus anciens, il s’agit ici du premier livre en langue arabe à consigner ensemble l’évocation du Mali, des Maldives, de l’Inde ou de Pékin. Pour autant, la réalité de l’entièreté de ces voyages a été parfois mise en doute… Quoi qu’il en soit, reste le témoignage de la connaissance de ces contrées lointaines dès la fin du Moyen-Age et la réalité des communications entre Orient et Occident.

La puissance de l’évocation, l’effet de réel

L’exposition des planches et carnets de Joël Alessandra offre l’occasion d’une invitation au voyage. A travers la présentation d’objets glanés sur d’autres continents, sont suggérés les mécanismes de l’évocation de l’Orient à travers les marqueurs d’un certain exotisme pour le regard occidental… Entre cabinet de curiosités, orientalisme et objets souvenirs, les collections publiques et particulières sont riches d’objets à l’histoire singulière.
Issus des collections de l’auteur ou des musées de Bourges, les objets présentés se laissent découvrir comme autant d’objets-clés pour un voyage singulier.

Pratique

Exposition visible jusqu’au 5 janvier 2022 au Musée de l'Hôtel Lallemant
5 Rue de l'Hôtel Lallemant à Bourges - Tél : 02 48 70 23 57
Ouverture : 10h-12h (sauf le dimanche) et 14h-18h
Fermé les mardis et les 1er janvier, 1er mai, 1er novembre, 25 décembre
Tarif plein : 3,50 € - Tarif réduit : 2,50 € - Pass touristiques valables 3 jours (Musées, Museum d’histoire naturelle et une visite VAH) : 15 €
Tous les dimanches du 1er novembre au 30 avril : Gratuit