Vous êtes ici : Accueil > Environnement > Recensement agricole

Recensement agricole

Le recensement agricole (RA) débute le 1er octobre 2020. Opération décennale européenne et obligatoire, ce recensement a pour objectif d'actualiser les données sur l'agriculture française. En France, le RA2020 portera sur environ 450 000 exploitations agricoles, dont 30 000 dans les DOM. La nouveauté pour 2020 : une grande partie de la collecte s'effectuera par Internet, en répondant à un questionnaire en ligne, accessible sur un site totalement sécurisé.

Qui est concerné ?

Toutes les exploitations agricoles sont invitées à répondre à ce recensement, aussi bien en France métropolitaine que dans les départe-ments d'Outre-mer.Une seule personne sur chaque exploitation est invitée à répondre à l'enquête : c'est en général le ou la cheffe d’exploitation. Les exploitantes et les exploitants dont l’activité agricole n’est pas l’activité principale sont égale-ment concernés.

Quand et comment aura-t-il lieu ?

La collecte des données se déroule entre le 1er octobre 2020 et fin avril 2021. Elle se fait selon deux modalités simultanées : une collecte par Internet qui concerne une majorité d'exploitants, et pour les autres exploitations, une collecte de données plus détaillées effectuée par un enquêteur.→ → Collecte par Internet : Cette année, pour la première fois, la collecte des informations se fait en ligne pour une grande partie des exploitants et des exploitantes. Ce dispositif leur permet de répondre de manière sécurisée à un questionnaire quand ils le souhaitent, sans attendre le passage d'un enquêteur. Les exploitantes et les exploitants concernés par ce mode de collecte reçoivent par courrier un identifiant personnel qui leur permet d'accéder à leur questionnaire en ligne.→ → Collecte par enquêteur : Un échantillon représentatif d’environ 70 000 exploitations métropolitaines recevra la visite d’un enquêteur qui les interrogera sur la base d’un questionnaire plus détaillé. Ce dernier permet d'approfondir certaines thématiques, conformément au règlement européen. Chaque exploitant et exploitante sera personnellement contacté par un enquêteur agréé, qui prendra rendez-vous pour recueillir les informations nécessaires au recensement. Ce mode de collecte et ce questionnement plus complet seront généralisés à toutes les exploitations de la Corse et des départements d’Outre-mer.

Quelles seront les questions ?

L'objectif du recensement agricole 2020 est de connaître les productions des exploitations, avec la description des superficies cultivées et des cheptels présents sur l’exploitation, ainsi que les principaux facteurs de production mobilisés en agriculture, en particulier le foncier avec le mode de faire-valoir et la main-d’œuvre. Des questions portent également sur l'engagement dans des démarches spécifiques (démarches de qualité et ou environnementales), sur la diversification des activités et sur les modalités de commercialisation des produits. Le questionnaire s'appuie sur des informations déjà connues par ailleurs par l’administration, avec un pré-remplissage des cultures obtenu à partir des déclarations PAC de l’année 2020. Les questions d'approfondissement qui ne seront posées qu'à certaines exploitations portent sur le logement des animaux, la fertilisation et la gestion des déjections animales, l'autonomie alimentaire des élevages, les circuits de commercialisation, la main-d’œuvre ainsi que sur d'autres caractéristiques générales des exploitations .

Qui organise ce recensement ?

Tous les dix ans, le service de la statistique et de la prospective et les services statistiques régio-naux du ministère de l'Agriculture et de l'Alimen-tation réalisent le recensement de toutes les exploitations agricoles françaises. Cette opéra-tion répond à un règlement européen. Tous les États membres doivent le réaliser à la même période, sur la base des mêmes concepts, permettant d’obtenir des données comparables. Entre les recensements, le règlement européen prévoit la réalisation d’enquêtes, dites enquêtes structure, tous les 3 ans environ, pour mesurer les évolutions. Ces enquêtes portent sur un échantillon d’exploitations et sont donc moins précises que les données collectées lors des recensements.

Utilité du RA pour les agriculteurs et pour les Français

Le recensement agricole fournit des données essentielles pour mesurer le poids de l’agricul-ture française au sein de l’Union européenne. Ces données de base, complétées tous les 3 ans environ par celles des enquêtes intermédiaires de « Structure », permettent de contribuer à l’évaluation des politiques européennes et nationales d’aides aux exploitations. Les recensements décennaux, exhaustifs, fournissent également une photographie très précise du monde agricole sur les plus petits territoires de la métropole et des départements d’Outre-mer, et sur toutes les filières de productions végétale ou animales, y compris les plus petites, telle que l’apiculture par exemple. Pour tous les acteurs du monde agricole, le recensement constitue ainsi un socle de références pour les 10 ans à venir dans de nombreux domaines :→ → nombre, taille et types d’exploitations, notamment pour évaluer les dispositifs régionaux de maîtrise des concentrations foncières et de promotion des installations ;→ → niveau de formation des agriculteurs, agricul-trices et organisation du travail agricole, notamment pour faire évoluer les politiques sociales et de formation en agriculture ;→ → estimation localisée des besoins d’irriga-tion, notamment pour mieux appréhender les risques futurs liés à une pénurie d’eau→ → modes de commercialisation des produc-tions, notamment pour évaluer le développement local des circuits courts ;→ → productions sous signe de qualité, pour évaluer les politiques de croissance de la valeur ajoutée dans le cadre des plans de filières ;→ → localisation des cheptels pour organiser la répartition des moyens de contrôle et de sur-veillance sanitaire des élevages.

Le recensement en ligne, la nouveauté 2020

Pour la version 2020 du recensement agricole, une grande partie de la collecte s’effectue par Internet. Cette collecte a été confiée à l’issue d’une procédure de marché public à deux ins-tituts spécialistes de la conduite d’enquêtes, Ipsos et BVA. Construire les applications de collecte a demandé une étroite collaboration entre le service de la statistique et de la prospective et les prestataires : le questionnaire est adapté à une collecte par Internet. Les questions sont courtes et apparaissent dans une application sobre mais attrayante et intuitive ; passer d’une question à l’autre est simple, rapide et fluide.

Quelles innovations pour le RA 2020 ?

LES DIFFÉRENTES PHASES DU RA 2020> La collecte a lieu d’octobre 2020 à avril 2021. Cela signifie que les exploitantes et les exploitants peuvent être sollicités à n’importe quel moment sur cette période, en recevant un courrier indiquant la façon dont elles ou ils seront enquêtés. Ainsi, ils peuvent être recensés à des moments différents de leurs voisins et selon un mode de collecte distinct.>Pendant la période de collecte, les informations sont soumises à diverses vérifications.Il faut ensuite consolider l’ensemble des données et publier les premiers résultats. Ceux-ci seront disponibles fin 2021. >Les données complètes seront envoyées à l’office statistique européen, Eurostat, en mars 2022. Des publications seront réalisées par le service de la statistique et de la prospective, tandis que les fichiers de données seront transmis aux chercheurs intéressés.